PAIRE DE GOURDES DE PELERIN


EN CUIVRE DORE  AJOURE ET VERRE ROUGE


Italie du nord, probablement Venise


 

Première moitié XIXe siècle, dans le goût de la Renaissance

 

 

Dimensions : H. 58 cm ; L. 25 cm.

 

Provenance : Collection privée




La monture en cuivre doré à décor repoussée et ajouré de rinceaux végétaux et personnages fantasmagoriques, centré d’un écusson de part et d’autre. Chacune avec un bouchon surmonté d'une prise représentant la tête de cerf. Chaque gourde est ornée de deux masques de grotesque et de chaînes à maillons.

 

La forme dite 'gourde de pèlerin' trouve ses origines dans la gourde à eau en cuir que le pèlerin ou le voyageur au Moyen Age transportait avec lui. Très prisée jusqu'à la fin du XVIème siècle, leur fabrication connut un regain d'intérêt dans les années 1660. Des gravures de l'époque, telles que celle représentant le grand buffet en argent de la Rittersaal du Berlin Schloss par Martin Engelbrecht, circa 1708, suggèrent que ces gourdes étaient placées sur des buffets latéraux lors des grands banquets. Insérées dans des cuves à vin, elles servaient également à décanter le vin.


Notre paire est à rapprocher à celle vendue à l’iconique vente de la collection Yves Saint Laurent pour 361 000 € (Collection Yves Saint Laurent, Christie’s, 25 février 2009, lot 502).