Wouters Verschuur

WOUTERS VERSCHUUR

(AMSTERDAM 1812 – 1874 VORDEN)

 


Portrait de leonberg

 


 

Huile sur toile marouflée sur panneau

 

Signée et datée en bas à droite : W. Verschuur f. 1841

 

Dimensions : H.177 cm ; L. 155,7 cm (sans cadre)

 

Provenance : Collection privée

 

 

Comme témoigne notre monumental portrait de chien, Wouters Verschuur est parmi les peintres hollandais du XIXe siècle, l’un des derniers représentant du courant romantique.

 

Ses peintures montrent principalement des scènes de paysage de campagne animées de chevaux ou des scènes d’intérieurs dans lesquelles il introduit des chiens.

Les compétences exceptionnelles de Verschuur pour la figuration des animaux sont parfaitement visibles dans notre tableau : la musculature et la fourrure du leonberg sont brillamment observées et rendues avec beaucoup de soin.

 

Formé dans l’atelier de Pieter Gerardus van Os (1776-1839) et auprès de Cornelis Steffelaar (1797-1861), il s’entraine en copiant des œuvres de Philips Wouwerman (1619-1668).

 

Wouters Verschuur développe son talent dès son plus jeune âge.  Dès 15 ans, en 1828 ses peintures sont présentées à l’exposition des "maîtres vivants" à Amsterdam. En 1832, il remporte la médaille d'or à l'exposition annuelle de Felix Meritis. En 1833, Wouters est nommé membre de la Royal Academy à Amsterdam, et en 1839, il rejoint la Société des artistes, Arti et Amicitiae. En 1855,  alors qu’il participe à l’Exposition Universelle Napoléon III achète à l’artiste un de ses tableaux.

 

Aujourd’hui ses peintures peuvent être admirées dans les collections du Rijsk Museum à Amsterdam, au Métropolitain Museum of Art de New-York, au Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg pour en citer quelques unes.